Turquie- Grèce – Tensions navales en Méditerranée

Turquie- Grèce - Tensions navales en Méditerranée

Quatre marines européennes, dont celle de la France, manœuvrent actuellement face à des navires turcs. Côté français, ce déploiement comprend une frégate, un hélicoptère, trois avions Rafale ; pour l’Italie, une frégate ; pour Chypre, un patrouilleur ; pour la Grèce, une frégate et des moyens héliportés. L’exercice militaire conjoint des quatre armées a commencé jeudi 27 août en mer Méditerranée orientale, au sud de Chypre, là où la Turquie veut étendre son influence. Les quatre pays européens ont choisi d’opérer une démonstration de force. Ils se déploient non loin des navires turcs qui sillonnent la zone pour accompagner leurs bateaux d’exploration gazière, comme l’Oruç Reis, bâtiment sismique dont la mission, prévue initialement jusqu’au 27 août, a été étendue jusqu’au 1er septembre 2020. Le M’Oruç Reis, un navire de recherches sismiques turc, a été dépêché en Méditerranée orientale le lundi 10 août, dans une zone maritime revendiquée par la Grèce, et dont les sols sont riches en hydrocarbures. Ce navire d’exploration sismique était entouré de neuf navires militaires turcs. La Grèce dénonce cette présence dans une zone maritime qu’elle revendique.