Mexique – L’influence des cartels de la drogue

Mexique - L’influence des cartels de la drogue

La prise de fonction du nouveau président mexicain, Andrés Manuel López Obrador, le 1er décembre dernier, marque, sans aucun doute, une rupture totale de la politique menée par les gouvernements successifs à l’encontre des cartels de la drogue, depuis Felipe Calderón en 2006. Jusqu’alors habitué aux méthodes violentes et répressives utilisées par ses dirigeants pour lutter contre le fléau de la drogue, le Mexique semble se diriger vers un basculement de sa doctrine, en délaissant l’affrontement armé pour privilégier des mesures sociales et plus conciliantes à l’égard des trafiquants.

Le Mexique reste un pays rongé par l’influence des cartels de la drogue. Depuis les années 1980 et l’apparition au sein de la société mexicaine d’une contre-culture exclusivement destinée à promouvoir le mode de vie des cartels de la drogue, la « narcoculture », l’emprise des organisations criminelles sur l’ensemble du pays n’a cessé de croître, jusqu’à menacer directement la stabilité de l’État. L’influence des cartels sur la population est telle, à l’heure actuelle, qu’il semble difficile de l’imaginer un jour être remise en question.

Quelle est la situation sécuritaire au Mexique et pourquoi la guerre de la drogue continue-t-elle de faire rage dans le pays ?